La maison à ossature bois

Dossier réalisé avec l’aimable participation de Stéphane Raguin, « Charpente Raguin » : Spécialiste de la Maison Bois à Monts.

CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS, EXTENSIONS, SURÉLÉVATION…

Le bois, matériau de qualité, bénéficie d’un regain d’intérêt, sur les marchés publics et privés, auprès des architectes et des constructeurs. Le bois répond aux exigences du développement durable : C’est à la foi un matériau naturel et renouvelable, qui exige une mise en œuvre de qualité et professionnelle.

Un matériau propre et sain

- Le bois lutte contre l’effet de serre.
- Sa construction va de paire avec une reforestation bien pensée.
- Celui-ci ne dégage ni radioactivité, ni gaz, ni poussière, ni électricité statique.

Des études ont montré que le bois contribue à instaurer un environnement profondément serein et diminue l’agressivité. C’est un matériau vivant, il respire, absorbe ou restitue l’humidité de l’air ambiant et génère ainsi une atmosphère seine.

Un isolant Naturel

- Un mur en bois massif isole autant qu’une paroi en blocs mono murs.
- Il permet la régularisation des changements de températures.
- Des murs de 10 à 15cm d’épaisseur en moins qu’un mur maçonné isolé et ils conservent des
caractéristiques mécaniques identiques.
- Excellente isolation thermique
- Isolation phonique performante contre les bruits extérieurs ou intérieurs

Le bois et le feu

Contrairement aux idées reçues, le bois à une excellente résistance au feu. Sa mauvaise conductivité thermique, sa teneur en eau et la croute carbonisée qui se forme au contact de la flamme et qui crée une couche isolante freine la combustion.

Traitements à prévoir

Les traitements fongicide : Très rare mais si l’humidité du bois dépasse les 20%, on observe l’apparition de champignons.

Les traitements insecticides : Protège le bois des attaques des insectes. Il est recommandé de traiter les terrains dans certaine région.

Les bois sont traités en fonction de leur risque d’exposition à l’humidité selon le classement établi par le Centre Technique du bois et de l’Ameublement.

Techniques de construction

Le bois massif empilé

Le bois massif empilé est la plus ancienne des techniques de construction de bois. Rondins ou madriers empilés horizontalement les uns sur les autres.

Le colombage

Eléments de bois verticaux et traverses horizontales de fortes sections entre lesquels le remplissage est effectué en torchis, plus briques de terre.

Le poteau-poutre

Poteaux disposés tous les 2,5 à 5 mètres reliés à des poutres. L’ossature porteuse reste visible et s’intègre à la décoration. Cette technique dégage de beaux espaces pour intégrer des baies vitrées.

Les panneaux Porteurs ou « ossature bois »

C’est l’évolution de la structure à colombage : ensemble de montants et de traverses en bois de faibles sections et peu espacés qui forment un cadre sur lequel on vient fixer des panneaux, l’isolation... Cette technique offre d’excellentes performances thermiques et acoustiques. Le mur constitué reçoit un revêtement intérieur (plâtre, lambris...) et extérieur (bardage, brique, pierre...)

Les techniques de mise en œuvre

- La construction sur chantier
- La pré-fabrication en atelier

Le bois massif empilé est la plus ancienne des techniques de construction de bois. Rondins ou madriers empilés horizontalement les uns sur les autres.

Les avantages du bois

La rapidité de la construction : Sans délais de séchage entre les diverses phases de construction de la maison et dans le cas de pré-fabrication, l’ouvrage se monte plus rapidement qu’une « maison de maçon ». Après les fondations, moins d’un mois suffit pour assurer au bâti le clos et le couvert.

Les structures légères : La construction bois est trois fois plus légère de part les matériaux utilisés qu’une réalisation maçonnée.

Un système écologique :

  • Un matériau renouvelable qui fixe le CO2,
  • Des bois issus de forêts certifiées,
  • Des besoins en énergie et en eau réduits lors de la transformation,
  • Des chantiers propres,
  • Des matériaux écologiques,
  • Des maisons bios- climatiques.

La RT 2005 : Voir la rubrique "Déperditions thermiques"

L’originalité des projets.

Un métier à part entière

CONSTRUCTEUR BOIS : Un métier à part entière

- Un métier très technique nécessitant des formations
- Un suivi constant et le respect des normes de construction,
- Une recherche continue des innovations
- Une anticipation des réglementations (RT 2012)

Architecte et constructeur vous conseillent pour élaborer un projet tenant compte de votre style de vie, s’adaptent aux contraintes législatives et d’assurances, mettent en œuvre une réalisation originale et vous offrent une réponse complète.

Assurez-vous :

- Des affiliations et formations de votre interlocuteur.
- De son expérience et de ses références.
- De la détention d’une garantie décennale spécifique (Construction bois).

Les liens Utiles :

- CNDB : Comité National pour le Développement du Bois. www.bois-construction.org
- ARBOCENTRE : Association de l’interprofession de la filière FOREST-BOIS en région centre. www.arbocentre.asso.fr
- AFCOBOIS : Syndicat de la construction bois. www.maisons-bois.org

Entretien : Jean-Marie Krantz

Entretien avec Jean-Marie Krantz – Chambre d’hôtes « Les Sentinières » Vouvray

« Au début de notre projet, l’intérêt écologique d’une maison à ossature bois, était une envie qui s’est transformée en solution quasi incontournable.

Après la vente de notre maison nous étions en location, et les délais de réalisation devenaient importants. Nous avons acheté une maison sur Vouvray, avec des troglodytes où nous souhaitions faire des chambres d’hôtes et une petite construction à démolir. Situé à flan de coteau avec vue sur les vignes et en bordure d’un chemin, bon nombre de constructeurs étaient plus qu’hésitants car l’accès au terrain est impossible pour les camions.

Stéphane Raguin nous a amenés les solutions. Les plans de la maison ont étés réalisés avec lui en 3D. L’agencement des pièces, la position des fenêtres….tout a été d’une grande flexibilité. Tout comme certaine commune de Touraine, Vouvray souhaite conserver le style des constructions anciennes. Elles ne peuvent pas refuser les maisons à ossature bois, mais peuvent refuser les bardages. La collaboration de Monsieur Raguin, de la mairie de et de l’architecte a permis à notre projet d’aboutir en respectant les désirs de la commune quant à l’architecture.

Les travaux de terrassement ont commencé au mois de Juin, et nous étions le 1er Décembre dans la maison. Le retard pris sur les travaux n’a été que d’une semaine…. Notre maison est très agréable à vivre, saine, on a la sensation qu’elle « respire ». L’hiver dernier à plutôt été froid et la parfaite isolation de la maison a permis de n'utiliser que le poêle à bois. La rapidité de la construction a été un véritable atout, et nous avons une maison avec un aspect « personnalisé » où bardage et enduit se marient très bien. »

Les Carnets de Bérénice

A chaque nouvelle édition, Bérénice vous fait partager sa sélection de coups de cœur et ses tentations. Découvrez les réalisations de nos créateurs et artisans d'art. En savoir plus...

ADB37 - Les carnets de Bérénice

Les Dossiers

ADB37 met à votre disposition des dossiers pratiques sur les techniques, les innovations en matière d’habitat. Retrouvez tous nos conseils et astuces pour réaliser et réussir vos projets. En savoir plus...

Les dossiers thématiques

ADB37

Rubriques