Les énergies bois

Dossier préparé avec l’aimable participation de Frédéric VASSOR - La Roche Clermault
En bûches ou en granulés, le bois est un combustible à part entière pour chauffer toute la maison. Crise de l’énergie et protection de l’environnement ont remis au goût du jour les chaudières à bois. De plus en plus perfectionnées et performantes, elles proposent un chargement automatique grâce aux modèles brûlant des pellets et bénéficient d’un crédit d’impôt entre 25 et 40%. Peu onéreux et disponible en quantité, elles disposent de multiples solutions pour séduire un public prêt à se laisser convaincre.

Les chaudières à granulés

Le principe :

Un brûleur amorce la combustion des granulés, juste au démarrage de la chaudière. Une turbine amène de l’air frais pour améliorer la combustion qui se déroule lentement, totalement et sans flamme. Le chargement du foyer est automatique, la combustion est pilotée électroniquement. Le granulé permet de régler le chauffage au degré près, de programmer la température dans la journée, voire dans la semaine. L’allumage et l’arrêt sont programmables sur bon nombre d’appareils. La production de cendres est très faible grâce aux performances de combustion.

La régulation est assurée par une sonde qui fournit en continu des données relatives à la combustion. La combustion lente des granulés n’entraîne que peu de cendres. (1% de volume des granulés brûlés). Un vidage tous les 45 jours suffit largement…

Le stockage des granulés :

Les techniques sont proposées en fonction du budget et de la place dont la personne dispose (petit local, un réservoir latéral pour une durée de 3 à 15 jours et un silo pour tenir plusieurs mois). Il faut une humidité inférieure à 10%. Les granulés de bois possèdent un pouvoir calorifique équivalent à celui du bois énergie en bûches (4,6 kWh/kg) à condition de les stocker à l’abri de l’humidité.

Les chaudières à bûches

Puissantes et économiques grâce à leur conception et à leur mode de combustion, les chaudières à bois modernes fournissent d’excellents résultats…

A combustion montante :

Ce sont les plus simples et les moins chères, les bûches sont empilées sur la grille du foyer. L’air de combustion arrivant à la base du foyer, la flamme monte naturellement. La charge s’enflamme simultanément : On obtient une bonne couche de braises qui assure une combustion lente. On récupère un maximum de chaleur : La durée de fonctionnement est allongées et le rendement amélioré.

La combustion horizontale :

Les chaudières réduisent le taux d’imbrûlés et augmente le rendement (plus de 70%) grâce à un meilleur contrôle et à la séparation des arrivées d’air primaire et secondaire. Brûle en couche mince, du bas vers le haut. Du fait de la chaleur du foyer, les bûches du dessus sèchent avant leur ignition, d’où une meilleure combustion.

A combustion inversée :

Double chambre de combustion. L’air primaire est aspiré par l’air secondaire qui circule dans le foyer inférieur pour passer à travers le bois de haut en bas. Très peu d’imbrûlés et améliore le rendement de la chaudière (plus de 80%).

Bien choisir son stère :

Opter pour le bois comme moyen de chauffage oblige à prendre des précautions avant de l’acheter pour obtenir une combustion optimale. A poids égal et à 0% d’humidité, toutes les essences fournissent la même quantité de chaleur. Brûler sans encrasser le foyer : sans laisser un dépôt excessif de goudron sur le conduit de cheminée, un bois doit avoir perdu une grande partie de son humidité. Le bois vert n’est donc pas recommandé.

Les chaudières à plaquettes

Les plaquettes sont des fragments ou copeaux de bois, appelées souvent bois déchiquetés. Moins chères que les granulés leurs pouvoirs calorifiques varient en fonction du taux d’humidité. Suivant les volumes de stockage qu’elles exigent, elles sont plutôt destinées aux collectivités (Mairie, écoles, maisons de retraite…). Il existe toutefois quelques chaudières destinées aussi à l’habitat individuel.

Une certification pour les bûches et granulés :

Il existe une marque « NF Bois de Chauffage » qui garantit l’origine de l’essence, son taux d’humidité, la longueur de coupe, la quantité livrée et le pouvoir calorifique des bûches que vous achetez.

Pour en savoir plus

Vos professionnels

Le label QualiBois regroupe les installateurs professionnels du chauffage Bois Energie

Olivier CLAVEL
Fréderic Vassor

Les Carnets de Bérénice

A chaque nouvelle édition, Bérénice vous fait partager sa sélection de coups de cœur et ses tentations. Découvrez les réalisations de nos créateurs et artisans d'art. En savoir plus...

ADB37 - Les carnets de Bérénice

Les Dossiers

ADB37 met à votre disposition des dossiers pratiques sur les techniques, les innovations en matière d’habitat. Retrouvez tous nos conseils et astuces pour réaliser et réussir vos projets. En savoir plus...

Les dossiers thématiques

ADB37

Rubriques